Formation / Cohérence Cohésion (3)

Cohésion et cohérence

« Depuis les travaux fondateurs de Halliday et Hasan (1976), la cohésion d’un texte est définie comme un ensemble de liens entre des éléments du texte, liens dont l’établissement est requis quand l’interprétation d’un élément dépend d’un autre élément du texte.
La cohérence d’un texte est définie du point de vue de sa réception : un texte cohérent est un texte pour lequel on peut construire une interprétation.
D’après Charolles (1995), la cohérence peut découler de la présence de liens de cohésion :

Marie est enrhumée alors elle ne va pas au travail


mais peut aussi être présente en l’absence de liens de cohésion :
Marie s’est enrhumée, il fait froid.


Inversement, la présence de liens de cohésion entre deux segments ne garantit pas la cohérence de l’ensemble :
Marie s’est enrhumée, mais Albert apprend le piano depuis l’âge de quatre ans.


La cohérence est donc une propriété évaluée par le récepteur tout au long du processus d’interprétation du discours » (Garcia-Debanc et Bras 2016, Bras et al. 2021).