Formation / Cohérence Cohésion (7)

  • Avec l’expression anaphorique elle, on n’a pas accès à un référent déjà introduit.
  • Or, de façon générale, les pronoms anaphoriques permettent de renvoyer à des
    référents déjà introduits dans le discours. Dans ce texte, l’expression anaphorique elle
    n’a donc pas de référent explicite.

Le lecteur du texte intitulé « L’orage » peut interpréter ce texte en faisant « crédit de cohérence » à son auteur, sur la base de plusieurs éléments :
● la cohésion partielle du texte (pas de référent pour « elle » ni pour « cette maison » mais chaine de référence pour « il » bien établie)
● l’inférence à partir du prédicat « avait 3 garçons » qui permet de comprendre que « elle » désigne la mère des 3 garçons
● l’inférence que la mère et ses enfants habitent dans une maison.

C’est la recherche de cohérence qui permet de rétablir les liens de cohésion manquants pour construire une interprétation.