III.5. Diffusion et valorisation des résultats

Le projet a vocation à diffuser largement ses résultats aussi bien en direction de la communauté scientifique que vers la communauté éducative. Cette diffusion prendra donc deux formes.

  1. Fourniture de données et d’un outillage technologique adapté à leur exploitation
    • Mise à disposition sur l’Equipex Ortolang du corpus conforme à la TEI.
    • Mise à disposition sur un site dédié :
    – des guides pour le recueil et le traitement de corpus scolaires pour prolongements éventuels par d’autres équipes de recherche ;
    – de la ressource annotée à différents niveaux (orthographique, discursif, interventions des enseignants) et des guides d’annotation ;
    – des modules d’analyse spécifiques aux écrits des élèves comme les différentes graphies d’une forme ou d’un paradigme, selon les variables contextuelles ;
    – des informations régulières aux professionnels concernés.
  2. Diffusion des travaux scientifiques
    • Édition de numéros de revues scientifiques à comité de lecture : Revue Française de Pédagogie (éd. ENS/IFE) et Written Language & Literacy (ed. Benjamins).
    • Organisation d’une journée d’études à mi-parcours et d’un colloque international à la fin du travail.
    • Rapport à destination de l’Inspection Générale (1er degré et 2nd degré Lettres) sur l’évolution des compétences scripturales, assorti de préconisations curriculaires et didactiques.
    • Actualisation des outils institutionnels d’évaluation des écrits d’élèves.
  3. Diffusion des résultats auprès du grand public et des professionnels :
    • Construction d’un site internet du projet, avec informations régulières aux professionnels concernés sur la publication d’études à partir du corpus réuni.
    • Outils didactiques et formation des enseignants :
    – articles dans des revues professionnelles et à l’interface (Cahiers pédagogiques, Le français aujourd’hui) ;
    – proposition de scénarios didactiques basés sur des extractions de corpus et un guidage des observations ;
    – production d’un ouvrage collectif consacré au guidage de la réécriture et au geste de la correction ;
    – exploitation du corpus comme matériau de travail pour les étudiants dans le cadre des dispositifs d’aide à la réussite en licence et pour les formations à distance et outils d’auto-positionnement (Université Ouverte des Humanités, Institut de Formation de la Sorbonne Nouvelle).