Morphographie du verbe

Article source « Cartographie des usages et des erreurs orthographiques sur les verbes dans des récits écrits par des élèves de 6 à 15 ans », Belinda Lavieu-Gwozdz, Élise Vinel, Vannina Goossens, Catherine Brissaud, dans Langue française 2021/3 (N° 211)

Prémisses : une lente acquisition dépend des structures syntaxiques, avec une concurrence récurrente entre marques de nombre (-s vs -nt) encore présente en 3e (MEN-DPD 2002 ; Bosse, Brissaud & Le Levier 2020). Il s’agira d’étudier ici la morphographie du verbe des élèves français de la classe de CP (6 ans, 1re primaire) à la classe de 3e du collège (15 ans, 4e secondaire).

Spécificités du corpus

Le corpus longitudinal étudié comprend 1 883 textes produits par 337 élèves chaque fin d’année scolaire du CP au CM2 (Scoledit), 162 textes de 6e (114 RésolCo et 48 ÉcriScol) et 98 textes de 3e (47 ÉcriScol et 51 RésolCo). Ces textes, dont les longueurs diffèrent selon le niveau de scolarité, comptent au total 232 474 mots.

Résultats 1.La présence de formes verbales normées augmente avec le niveau scolaire (celles-ci deviennent majoritaires à partir du CE2), avec une très nette amélioration dès le CE1. Le CM2 et la 6e semblent former un palier ; nous assistons, en revanche, en 3e à un saut dans le taux de réussite.

2. Au cours du cycle 2 (CP-CE2), les élèves passent d’une forme sur quatre normée en CP à plus d’une forme sur deux en CE2. Au cycle 3 (CM1-6e), les élèves continuent à progresser mais, d’une part, les progrès sont plus lents ; d’autre part, nous observons une stagnation des réussites généralement entre le CM1 et la 6e, comme un palier dans la gestion des formes verbales (présent : de 68.93 % de réussite en CM1 à 75.65 % en 6e ; imparfait : de 55.71 % de réussite en CM1 à 68.61 % en 6e ; infinitif : de 70.56 % de réussite en CM1 à 73.22 % en 6e). À la fin du collège (9e année), les élèves sont en moyenne en mesure d’écrire plus de 80 % des formes verbales normées, avec néanmoins quelques variations dans les réussites selon les tiroirs verbaux.